RDC: Le conseil supérieur de la défense prend des mesures immédiates pour rétablir l’ordre à Kanyamayonga

Ce samedi, la Cité de l’Union africaine a accueilli une réunion déterminante du Conseil supérieur de la Défense élargi, convoquée par le Président de la République, afin d’examiner la situation sécuritaire critique du pays, en particulier les récents incidents survenus à Kanyamayonga. Après près de trois heures de discussions intensives avec les hauts responsables militaires, plusieurs mesures urgentes ont été décidées pour rétablir l’ordre dans cette région.

Les discussions ont été dominées par les affrontements à Kanyamayonga, où les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) affrontent des incursions des forces rwandaises. Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a indiqué que des actions concrètes seraient entreprises pour récupérer les localités occupées par ces forces étrangères.

« Le Président de la République a exprimé sa profonde gratitude envers les forces armées de la République démocratique du Congo, qui défendent courageusement la patrie au péril de leur vie », a déclaré Muyaya. Il a également lancé un appel à la solidarité nationale, exhortant les Congolais à rester unis et à ne pas se laisser influencer par les informations potentiellement démoralisantes diffusées sur les réseaux sociaux.

Le Président Tshisekedi s’adressera à la nation le 30 juin pour souligner l’importance de la cohésion nationale en ces temps difficiles. Il a insisté sur le rôle crucial de chaque Congolais dans la protection de la patrie et le soutien des FARDC dans leur mission.

Le gouvernement, en collaboration avec les autorités militaires, mobilisera toutes les ressources nécessaires pour rétablir rapidement l’ordre et garantir la sécurité dans les zones touchées. Patrick Muyaya a réaffirmé l’engagement du gouvernement à mettre tout en œuvre pour rétablir la paix dans cette région du pays.

GNM