Crise à l’UDPS : « Manque de respect à l’égard de ses collaborateurs, accaparement de tout, etc. », ce que Eteni reproche à Augustin Kabuya

Un profond malaise au sein de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Un groupe de militants réclame le départ de l’actuel secrétaire général Augustin Kabuya Tshilumba. Ancien ministre de la Santé, le docteur Eteni Longondo, qui en fait partie, a organisé une conférence de presse ce lundi 08 juillet 2024, au cours de laquelle il s’en est pris au chef du parti présidentiel.

D’après Eteni Longondo, Augustin Kabuya ne gérerait pas bien l’UDPS. Il accuse ce dernier de s’accaparer lui seul de « tous les postes » au sein du parti.

« Le manque de respect à l’égard de ses collaborateurs. Notre secrétaire général peut vous gronder devant tout le monde, peut vous humilier devant tout le monde (…) l’institutionnalisation d’un système de gestion personnalisée du parti. Comme s’il n’y a que lui au parti. Toutes les tâches sont concentrées sur sa seule personne : secrétaire général du parti, communicateur du parti, gestionnaire du parti », reproche à Augustin Kabuya le ministre honoraire de la Santé.

Dans sa déclaration, Eteni Longondo a appelé à la « réorganisation » de l’UDPS. Il assure en même temps que cette opération interviendra dans les tous prochains jours.

« La réorganisation de notre parti interviendra bientôt. Ça, je vous l’assure », a-t-il déclaré.

D’autres figures connues de l’UDPS telles que monsieur Gecko Beia, étaient présentes lors de cette conférence de presse.