Révision constitutionnelle : “Que Bolengetenge et Ensemble cessent de s’agiter comme des politiciens coopérants incapables de proposer de vraies solutions pour le pays”, Aaron Mukula tacle le parti de Katumbi

Réagissant suite à la récente matinée politique du SG d’Ensemble pour la République, Dieudonné Bolenge, le Président du Mouvement des patriotes Congolais Engagés MPECE et haut Cadre de LAPOCM, Aaron Mukula rappelle à ce Haut cadre du parti de Moïse Katumbi que l’idée de réviser la constitution ne vient pas du Président Félix Tshisekedi Tshilombo mais plutôt des Congolais de la diaspora. Ceux-ci, d’après leurs propos, veulent se débarrasser d’une constitution confectionnée par les belligérants, en vue de sauver la République Démocratique du Congo.

Aaron MUKULA se pose la question à savoir pourquoi ce climat de méfiance au sein de la classe politique particulièrement l’opposition ? Alors que la liberté d’expression est garantie à tous les congolais. Ceux-ci sont libres de réfléchir sur l’avenir de leur pays. Il n’appartient pas seulement à l’opposition d’exprimer sa position sur cette question.

Il faut que les congolais apprennent le débat démocratique, à ce point un référendum est important pour que le peuple décide et cela est possible.

Mukula pense que le Chef de l’Etat pourrait lever l’état de siège pour un moment enfin de departager les opinions pour un referendum déjà réclamé par la majorité de congolais.

” Seuls les textes de la bible ne peuvent être changés, tous les autres écrits du monde sont modifiables”, dit Aaron Mukula.

Et de poursuivre,

“Bolengetenge doit respecter le souci de la population congolaise aspirante à l’amélioration de sa condition à travers la nouvelle constitution et non de s’agiter comme des politiciens coopérants incapables de proposer de vraies solutions pour le pays”.

Rédaction